Fognini confirmé pour l’édition 2019

Fognini confirmé pour l’édition 2019

Le tournoi Banque Eric Sturdza Geneva Open tient sa première tête d’affiche.

L’édition 2019 du tournoi Banque Eric Sturdza Geneva Open tient sa première tête d’affiche ! 13e joueur mondial et demi-finaliste cette année du tournoi, Fabio Fognini sera de la partie du 18 au 25 mai prochain.
L’Italien foulera à nouveau la terre battue du Parc des Eaux-Vives avec la ferme intention d’inscrire son nom au palmarès du tournoi. Fabio Fognini a connu une année 2018 remarquable avec trois titres conquis à Sao Paulo, à Bastad et à Los Cabos. Il est l’un des joueurs les plus apprécié du Circuit grâce à sa merveilleuse technique.

Le natif de San Remo est le premier joueur de renom à annoncer sa participation à l’édition 2019 du tournoi Banque Eric Sturdza Geneva Open, le seul tournoi ATP organisé en Suisse romande. Pour cette cinquième édition, il est d’ores et déjà acquis que le tournoi proposera un plateau de premier ordre. Grâce à son cadre unique et à la qualité de ses infrastructures qui lui permettent notamment d’organiser quatre “night sessions”, il est, en effet, devenu l’un des rendez-vous incontournables de la saison sur terre battue. On précisera ainsi que quatre des huit participants du dernier Masters de Londres – Marin Cilic, Kei Nishikori, Kevin Anderson et John Isner -sont déjà venus jouer au Parc des Eaux-Vives.  Et, aussi, que le tournoi Banque Eric Sturdza Geneva Open est l’un des rares ATP 250 à avoir pu présenter une finale entre deux vainqueurs d’un tournoi du Grand Chelem, celle de 2016 remportée par Stan Wawrinka contre Marin Cilic.

Remportée par le Hongrois Marton Fucsovics, l’édition 2018 a attiré 24’000 personnes sur l’ensemble de la semaine. Stan Wawrinka, victorieux du tournoi en 2016 et en 2017, Steve Johnson ou encore l’espoir américain Frances Tiafoe ont, tout comme Marton Fucsovics et Fabio Fognini bien sûr, offert un spectacle de premier plan.
Le tournoi Banque Eric Sturdza Geneva Open a fait l’objet d’un total de 913 heures de retransmission qui ont été relayées par 101 pays. Diffusé par la SSR, Eurosport et IEC (Lagardère Sports) le tournoi a vu son audience progresser de 25 % sur le marché européen.
En 2019, les organisateurs s’efforceront d’apporter des améliorations pour ancrer encore davantage le tournoi dans la vie genevoise. Par l’étendue de ses offres, nourries à la fois par une politique de prix attractive et par la qualité de son espace VIP, le « Château VIP », où la cuisine est assurée par un chef étoilé, il entend participer au rayonnement de la Ville et du Canton.
La billetterie est d’ores et déjà ouverte auprès de la FNAC et de Ticket Corner.

Billetterie 2019 ouverte

Billetterie 2019 ouverte

Pour sa cinquième édition, le tournoi Banque Eric Sturdza Geneva Open réunira quelques-uns des meilleurs joueurs au monde du18 au 25 mai prochain. Ils seront à l’oeuvre dans l’écrin magnifique du Parc des Eaux-Vives pour inscrire leur nom à un palmarès dans lequel figurent Thomaz Bellucci (2015), Stan Wawrinka (2016 et 2017) et Marton Fucsovics (2018).

Le tournoi Banque Eric Sturdza Geneva Open s’inscrit comme l’un des rendez-vous incontournables de la saison sur terre battue. La renommée qu’il est train d’acquérir lui assure une participation de choix. Ainsi, on précisera que quatre des huit joueurs en lice lors du récent Masters de Londres ont foulé la terre battue du Tennis Club de Genève: Kevin Anderson, Marin Cilic, John Isner et Kei Nishikori.

Vers la billetterie

Marton Fucsovics trente-huit ans après Balazs Taroczy

Marton Fucsovics trente-huit ans après Balazs Taroczy

Le drapeau hongrois flotte à nouveau sur le Parc des Eaux-Vives. Trente-huit ans après le succès de Balazs Taroczy lors de la première édition du Martini Open, un joueur magyar a, à nouveau, raflé la mise. Marton Fucsovics a cueilli le premier titre de sa carrière à la faveur de son succès 6-2 6-2 face à Peter Gojowczyk en finale du tournoi Banque Eric Sturdza Geneva Open.

60e joueur mondial, Marton Fucsovics a survolé cette finale face à un adversaire qui n’a malheureusement pas évolué dans le registre qui avait été le sien contre Ivo Karlovic, David Ferrer, Andreas Seppi et Fabio Fognini. Trop irrégulier, l’Allemand n’a pas offert la réplique espérée. Mais sa semaine à Genève, sur une surface qui n’est pas sa préférée, restera sans aucun doute comme l’une des plus belles de sa carrière.

«Bourreau» impitoyable de Stan Wawrinka jeudi soir, Marton Fucosvics n’a toutefois rien volé. Le Hongrois fait un très beau champion avec ce jeu à plat qui régale les puristes. Champion juniors de Wimbledon en 2010, Marton Fucsovics a peut-être provoqué avec ce titre au tournoi Banque Eric Sturdza Geneva Open le déclic qu’il espérait depuis bien des années. Les 250 points ATP qui récompensent son succès lui permettront de passer de la 60e place du classement ATP à la 45e environ. Un rang qui lui assure désormais de disputer tous les tournois Masters 1000. De jouer enfin dans la cour des grands en quelque sorte.

La finale du double est revenue à Oliver Marach et à Mate Pavic. Têtes de série N°1 du tableau, l’Autrichien et le Croate se sont imposés 3-6 7-6 (3) 11-9 face à Ivan Dodig et Rajeev Ram (N°2). Marach-Pavic ont remporté à Genève un cinquième titre depuis le début de leur partenariat en mars 2017 à Miami. Le plus beau fut bien sûr le sacre à l’Open d’Australie en janvier dernier.

Ce n’est peut-être pas une finale de rêve à laquelle on assistera ce samedi après-midi, mais c’est bien une finale qui promet ! Les outsiders Peter Gojowczyk et Marton Fucsovics se sont hissés à la force des bras en finale de cette quatrième édition du tournoi Banque Eric Sturdza Geneva Open.

Sous un soleil de plomb, les spectateurs ont assisté à une belle victoire de l’Allemand Peter Gojowczyk en début d’après-midi, face à la tête de série N°2 Fabio Fognini. L’Italien, apparemment touché au mollet, n’a pas fourni tous les efforts nécessaires pour tenter de rejoindre une finale qui lui tendait pourtant les bras. Peter Gojowczyk, 49e joueur mondial, rencontrera demain un autre outsider en la personne de Marton Fucsovics. Le Hongrois de 26 ans a eu raison de l’Américain Steve Johnson en trois sets (2-6 6-4 6-1). Ce dernier avait pourtant toutes les cartes en main pour atteindre enfin la finale du tournoi genevois qu’il convoite depuis maintenant trois ans. Le Californien menait en effet 6-2 3-0 avant que Marton Fucsovics ne renverse complètement la situation et remporte dix jeux sur les onze suivants. Le Hongrois, classé 60e à l’ATP, se hisse ainsi pour la première fois de sa carrière en finale d’un tournoi.

Mauvaise journée pour Steve Johnson
L’Américain avait deux chances d’atteindre une finale du tournoi Banque Eric Sturdza Geneva Open. En effet, à peine sorti du Central où il venait de perdre contre Marton Fucsovics, Steve Johnson rejoignait le Court N°1 où il retrouvait son compatriote Sam Querrey pour affronter les têtes de série N°2 du tournoi, Ivan Dodig et Rajeev Ram. Après avoir raté le tie-break du premier set de justesse, le duo de Yankees n’a pas su trouver les clés pour remonter. Logique respectée également sur le Central où les N°2 mondiaux Mate Pavic et Oliver Marach ont battu Robert Lindstedt et Andrei Vasilevski. Finale de rêve donc entre les deux grands favoris de ce tableau de double !

David Goffin pour une première à Genève

David Goffin pour une première à Genève

A 27 ans, David Goffin se présentera à Genève dans la peau d’un joueur capable désormais de remporter les plus grands titres. L’an dernier, son succès en demi-finale du Masters a couronné une année exceptionnelle. Une année au cours de laquelle il fut très proche de gagner presque à lui tout seul la Coupe Davis. Personne ne peut oublier son succès devant Nick Kyrgios lors de la demi-finale contre l’Australie et ses deux victoires face à Lucas Pouille et Jo-Wilfried Tsonga lors de la finale de Lille contre la France.

On a découvert le Liégeois à Roland-Garros en 2012. “Lucky loser”, il avait proposé une très belle réplique à Roger Federer en huitième de finale. Après avoir été victime d’une fracture au poignet en 2013, David Goffin a signé un rare exploit en 2014 : gagner quatre tournois Challengers de suite pour remporter 44 des 48 matches qu’il a livrés entre le mois de juillet et la fin de l’année. Cette constance lui a permis de figurer à la 22e place mondiale au 31 décembre.

L’an dernier, David Goffin était sans doute l’un des rares joueurs capables d’inquiéter Rafael Nadal à Roland-Garros. Seulement, il devait se blesser à la cheville lors de son troisième tour contre l’Argentin Horacio Zeballos. Le tournoi Banque Eric Sturdza Geneva Open est heureux de pouvoir présenter au public genevois ce joueur qui a, aujourd’hui, l’étoffe d’un tout grand.

David Goffin (BEL)
Né le 7 décembre 1990 à Rocourt.
Classement ATP : no 7 (au dimanche 4 mars).
Droitier, revers à deux mains.
Entraîné par Thierry Van Cleemput
Titres: 2014: Kitzbühel et Metz. 2017: Shenzhen et Tokyo.
Finaliste du Masters 2017
Finaliste de la Coupe Davis 2015 et 2017