Sélectionner une page

Il a fait le job ! Sans toucher au génie mais avec une implication exemplaire, Alexander Zverev s’est sorti du piège tendu par Hugo Dellien ATP 92). Victorieux 7-5 3-6 6-3 du Bolivien, le no 5 mondial a démontré au public genevois sa ferme volonté de cueillir le titre samedi.

«Le tennis est très facile lorsque vous jouez bien. Mais si, en revanche, vous n’êtes pas dans un grand jour, il devient un sport très compliqué», souligne Alexander Zverev qui ne fait pas mystère sur la réalité se son état de forme. Il ne répond toujours pas à ses espérances. Le vainqueur du dernier Masters aura toutefois l’occasion de faire un nouveau pas en avant vendredi lors de sa demi-finale contre Federico Delbonis, difficile vainqueur d’Albert Ramos-Vinolas, au bout de la nuit.

La demi-finale du bas du tableau opposera Nicolas Jarry (ATP 75) à Radu Albot (ATP 45). Le Chilien et le Moldave ont fait parler la logique du classement devant, respectivement, Taro Daniel (ATP 107) et Damir Dzumhur (ATP 57), le «bourreau» de Stan Wawrinka.

Ce duel entre Jarry et Albot sera inédit. Il mettra aux prises deux joueurs qui proposeront une très belle opposition de style entre la puissance du Chilien et le jeu plat du Moldave. Désigner un favori de ce match semble très ardu, même si Radu Albot dégage depuis le début de la semaine une très belle impression.