Sélectionner une page

La jeunesse sera à l’honneur demain dans la finale du Banque Eric Sturdza Geneva Open. En effet, ce sont deux joueurs de, respectivement, 22 et 23 ans qui ont obtenu cet après-midi leur ticket pour l’ultime stade du tournoi.

La journée a débuté par une rencontre de double très disputée entre Fabrice Martin et Andreas Mies opposés aux anciens numéro 1 mondiaux, Oliver Marach et Mate Pavic. Dans un super tie-break très tendu, où chacun a eu une balle de match en sa faveur, ce sont finalement Marach et Pavic qui se sont imposés 6-3 3-6 13-11 sur un Central brûlant sous le soleil de midi. Demain à 13h, ils défendront leur titre face à Robert Lindstedt et Matthew Ebden.

Suivait alors la première demi-finale de simple, qui opposait la tête de série n°5 du tournoi Radu Albot au grand – 1m98 ! – Chilien Nicolas Jarry. Le Moldave n’a pas fait le poids face à l’excellent service et au redoutable coup droit de son jeune adversaire. Nicolas Jarry a expédié ce match en un peu plus d’une heure, 6-3 6-4.

Il était ensuite temps de départager le n°5 mondial, Alexander Zverev, et l’Argentin Federico Delbonis. Le jeune Allemand n’a pas manqué de rappeler son statut de favori du tournoi. Mis en difficulté de nombreuses fois par un adversaire acharné, «Sascha» a fait preuve d’une détermination à toute épreuve pour trouver les solutions dans les moments importants. Alexander Zverev jouera donc demain à 15h30 sa première finale du Banque Eric Sturdza Geneva Open, et il espère bien la remporter. «Je suis venu pour retrouver de la confiance, mais je joue pour gagner», a exprimé fermement le vainqueur du Masters de Londres 2018. Voilà qui annonce du très grand sport samedi après-midi au Tennis Club des Eaux-Vives pour les finales de cette cinquième édition du Banque Eric Sturdza Geneva Open.