Sélectionner une page

Victorieux du Banque Eric Sturdza Geneva Open en 2016 et en 2017, Stan Wawrinka sera de la partie pour la cinquième édition du tournoi. Le Vaudois a bénéficié de l’une des trois wild cards à la disposition des organisateurs. Les deux autres reviennent à Feliciano Lopez et à Janko Tipsarevic.

Quart de finaliste la semaine dernière à Madrid mais battu mardi à Rome par David Goffin, Stan Wawrinka revient à la maison. Pour notre plus grand bonheur. Le Banque Eric Sturdza Geneva Open lui permettra d’évoluer pour la seule fois de l’année devant le public romand, un public qui lui a toujours manifesté un soutien très marqué.

La venue de Stan Wawrinka n’est pas la seule bonne nouvelle de dernière minute pour le Banque Eric Sturdza Geneva Open. Grigor Dimitrov a, lui aussi, demandé une wild card. A la différence de Stan Wawrinka, le Bulgare l’a sollicitée pour le tableau des qualifications qui débutera samedi et qui réunira 16 joueurs. Victorieux du Masters de Londres en 2017, Grigor Dimitriov est à la recherche d’une nouvelle confiance pour retrouver son rang. No 3 mondial il y a quinze mois, il possède un jeu qui ne peut que ravir les puristes. Par le passé, l’air de Genève lui avait parfaitement convenu puisqu’il avait remporté en 2010 à 19 ans le Challenger organisé au Drizia-Miremont.

C’est André Agassi, l’un de ses deux coaches avec Radek Stepanek, qui lui a « ordonné » de jouer les qualifications. Selon Rainer Schüttler, l’un des deux copropriétaires du Banque Eric Sturdza Geneva Open, le champion américain pourrait venir à Genève la semaine prochaine conseiller son protégé.