A 27 ans, David Goffin se présentera à Genève dans la peau d’un joueur capable désormais de remporter les plus grands titres. L’an dernier, son succès en demi-finale du Masters a couronné une année exceptionnelle. Une année au cours de laquelle il fut très proche de gagner presque à lui tout seul la Coupe Davis. Personne ne peut oublier son succès devant Nick Kyrgios lors de la demi-finale contre l’Australie et ses deux victoires face à Lucas Pouille et Jo-Wilfried Tsonga lors de la finale de Lille contre la France.

On a découvert le Liégeois à Roland-Garros en 2012. “Lucky loser”, il avait proposé une très belle réplique à Roger Federer en huitième de finale. Après avoir été victime d’une fracture au poignet en 2013, David Goffin a signé un rare exploit en 2014 : gagner quatre tournois Challengers de suite pour remporter 44 des 48 matches qu’il a livrés entre le mois de juillet et la fin de l’année. Cette constance lui a permis de figurer à la 22e place mondiale au 31 décembre.

L’an dernier, David Goffin était sans doute l’un des rares joueurs capables d’inquiéter Rafael Nadal à Roland-Garros. Seulement, il devait se blesser à la cheville lors de son troisième tour contre l’Argentin Horacio Zeballos. Le tournoi Banque Eric Sturdza Geneva Open est heureux de pouvoir présenter au public genevois ce joueur qui a, aujourd’hui, l’étoffe d’un tout grand.

David Goffin (BEL)
Né le 7 décembre 1990 à Rocourt.
Classement ATP : no 7 (au dimanche 4 mars).
Droitier, revers à deux mains.
Entraîné par Thierry Van Cleemput
Titres: 2014: Kitzbühel et Metz. 2017: Shenzhen et Tokyo.
Finaliste du Masters 2017
Finaliste de la Coupe Davis 2015 et 2017